Résultats de la recherche

résultats pour «»
beelong-ecoscore

La durabilité à première vue

Bn2thSpQ

Auteur/e

Andreas Liniger

Publié

26.06.2020

Quelle empreinte écologique les aliments laissent-ils sur leur chemin du grain à l'emballage ? Louis Ditzler AG intègre l'éco-score Beelong et fait entrer la lumière dans l'obscurité.

L’éco-score Beelong montre l'impact environnemental de l'alimentation de manière simple. Les produits prêts à la vente sont certifiés et reçoivent un éco-score Beelong individuel. Cet éco-score permet de comparer les produits alimentaires en fournissant au restaurateur et au consommateur des informations sommaires dans un graphique simple directement sur le produit.

Avec l'intégration d'éco-scores, Louis Ditzler AG fait un pas de plus vers la transparence et assume sa responsabilité en matière d'approvisionnement durable en matières premières. Les écopoints des différents produits sont visibles sur le site web sous la rubrique "Assortiment" et sont intégrés en permanence sur l'emballage.

L'éco-score Beelong

L'éco-score Beelong évalue les aliments sur une échelle de A à G et prend en compte de nombreux paramètres, dont : l'origine des matières premières et leur principal moyen de transport, la saison, le mode de production en termes de biodiversité, le carbone émis (émissions de gaz à effet de serre comme le CO2), la consommation d'eau, l'utilisation des sols, le matériau d'emballage et la congélation éventuelle, ainsi que la politique de l'entreprise et le degré de transformation du produit.

Paramètres d'évaluation complets

L'origine des aliments

  • Distance (km)
  • Type de transport

Plus les produits sont cultivés, pêchés et fabriqués en Suisse, moins la pollution de l'environnement est importante. Les distances de transport deviennent plus courtes, ce qui réduit l'émission de gaz à effet de serre. La logistique est également prise en compte, le transport aérien étant évalué plus négativement que les autres formes de transport.

 

La saisonnalité

  • La culture en plein champ ou dans des serres non chauffées (culture saisonnière)
  • Culture en serre chauffée (pas de culture saisonnière)

Lorsque des fruits et légumes de saison sont achetés, les cycles alimentaires naturels sont respectés. L'énergie (par exemple pour le chauffage) est économisée et les gaz à effet de serre sont réduits.

 

La méthode de production

  • Biodiversité, air, sol et eau
  • Bien-être des animaux
  • Espèces de poissons menacées

La façon dont les aliments sont cultivés et produits a plus ou moins un impact sur l'environnement, en particulier sur la biodiversité, l'air, le sol et l'eau, le bien-être des animaux et la pêche. L'éco-note Beelong prend en compte les produits portant un label crédible et les produits alimentaires qui sont soumis à des lois agricoles strictes, ainsi que les produits qui respectent les directives officielles pour les espèces de poissons menacées.

Impact sur le climat et les ressources naturelles

  • Empreinte carbone
  • Consommation d'eau et pollution de l'eau
  • Utilisation du sol

Les aliments que nous consommons n'ont pas tous le même impact sur le climat et les ressources naturelles. Les produits animaux (produits laitiers, œufs et surtout viande) ont un impact beaucoup plus important sur l'environnement que les produits végétaux.

 

Le traitement

  • Emballage
  • Congélation
  • Politique de durabilité de l'entreprise
  • Niveau de commodité

L'éco-score Beelong permet également aux entreprises d'être récompensées pour leur engagement en faveur du développement durable en termes d'infrastructures, de marchés publics et d'énergies renouvelables. La manière dont les produits sont conservés par l'emballage et la congélation, qui sont des opérations à forte intensité énergétique, est également prise en compte. Enfin, l'éco-score donne également une évaluation positive aux produits crus, car en travaillant avec des produits frais, nous réduisons l'utilisation de conservateurs et d'emballages, améliorons le savoir-faire culinaire et favorisons la transparence.